CONWIP : Ordonnancer pour gérer les priorités ?

Lorsque l’on met en place une boucle Conwip une inévitable (et légitime) question se pose systématiquement : « Comment allons nous gérer les priorités ? Pourrons-nous réordonnancer ? ».

Ordonnancer pour prioriser ou prioriser pour ordonnancer ?

Les notions de priorité et d’ordonnancement sont intimement liées puisqu’elles n’ont pas de raison d’être l’une sans l’autre. Mais voilà, un monde sans gyrophare c’est comme un monde rempli de gyrophare : dans tous les cas on ne sait plus qui doit passer devant l’autre et qui est le plus pressé.

Dans un atelier, c’est la même chose. On arrive souvent à un point où tous les Ordres de Fabrication (OF) sont prioritaires et en retard. On ordonnance, puis réordonnance puis ré-réordonnance ce qui a été fait la veille ou l’avant-veille. Finalement, les OF prioritaires « ++ » sortent au moment où on le veut mais il y a toujours le petit oublié qui attend patiemment que son tour arrive.

Une solution se profile alors : arrêtons les priorités ! Ah tient c’est une bonne idée… Mais pourquoi continuer d’ordonnancer s’il n’y a plus de priorités… C’est vrai ça, on ordonnance car certains OF sont plus urgents mais si ce n’est plus le cas… Et plus urgent ça veut dire quoi ?

Et si tout ça ce n’était qu’une question de délai ?

Toute la question est là. La notion d’urgence est nécessaire à partir du moment où les délais sont longs (vis-à-vis du secteur d’activité). Si le délai est réduit alors lorsqu’un OF est lancé dans le système, on est en mesure de dire qu’il traversera vite la ligne.

Avec le CONWIP, le délai est maitrisé et réduit. Ainsi, on a tout intérêt à ordonnancer en amont, et de lancer au plus tard, puis de gérer l’atelier en FIFO en faisant traverser rapidement. De cette manière, on stabilise le délai en conservant un flux régulier. Attention, cela ne signifie pas que chaque OF aura un délai identique mais bien que son délai moyen sera maitrisé.

Ordonnancement et gestion des priorités avec le Conwip

Oui mais moi, j’ai des vraies priorités à gérer !

Ok, bien sûr on peut laisser la notion de priorités mais avec parcimonie. Avec le Conwip on peut définir un nombre maximum d’OF prioritaires en même temps sur la ligne. Ils auront alors le droit de « doubler » les autres par exemple.

Même s’il est recommandé de gérer le flux en FIFO, on peut tout à fait envisager d’ordonnancer les OF dans une file d’attente pour regrouper des lots et gagner en temps de changement de séries par exemple ; ou bien de rendre prioritaire un OF en cours de parcours.

Dans tous les cas, il est important de comprendre qu’il est toujours plus facile d’ordonnancer un paquet d’OF imprimé plutôt que des pièces parsemées un peu partout dans un atelier. Ainsi, il faut au maximum ordonnancer en amont et laisser respirer l’aval. La ligne avance à son rythme de croisière et tout le monde est livré à l’heure prévue.

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas publié. * Champs obligatoires